Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 20:23
Occhio Morto, capo comanche

C’est en fouinant en fin d’après-midi dans un vide grenier près de Toulouse que Grand-Sachem-la-Brocante a découvert cette reliure d’une publication qui lui était encore inconnue !

.

Édité en 1971 et 1972 par la Société Parisienne d'Édition (S.P.E.) cet éphémère journal animé par l'équipe de Phénix (C. Moliterni, H. Filippini), les Pieds Nickelés Magazine reprenait de grands classiques de la bande dessinée (Terry et les pirates, Little Nemo) qui voisinaient avec des productions modernes (Pratt, Gigi, Tabary) dans une mise en page attrayante en grand format. De longs articles bibliographiques sur un auteur ou un personnage donnent un côté culturel et adulte au journal.

.

Le choix éditorial d'un journal en N&B contribua sans aucun doute à handicaper gravement la diffusion de ce magazine à une époque où la concurrence passait résolument au "tout couleurs".

.

Cumulant le noir et blanc, un format devenu inhabituel (et peu pratique) et une partie rédactionnelle déconcertante pour des ados, Pieds Nickelés Magazine, malgré d'indéniables qualités se trompait d'époque et de lecteurs. En toute logique, ce fut un échec commercial et l'on trouva durant de longues années la collection de 8 fascicules soldée en 2 reliures de 4 numéros…

.

Dans ce n°5 Occhio Morto, Chef Comanche est mis en vedette avec ce magnifique dessin d’Hugo Pratt. C’est le même qui a déjà été utilisé pour la revue italienne « Sergent Kirk » en octobre 1966 .

.

L'originalité de la série Sergent Kirk premier héros récurrent de Pratt, venait de son approche non stéréotypée des caractères : les indiens sont parfois "gentils", les blancs parfois " méchants ", le héros (un ex-militaire) se sent plus à son aise chez ses frères rouges, et recherche avant tout une vie tranquille, à l’opposé des coureurs d’aventures.

.

Une série inégale, avec des éditions françaises chaotiques et parfois de mauvaise qualité mais d’un intérêt indiscutable d’après Grand-Sachem qui en collectionne les parutions diverses qu’il peut trouver à prix raisonnable ce qui n’est pas évident car tout ce qui concerne Hugo Pratt est souvent au-dessus des moyens du Grand-Sachem

Partager cet article

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans bd
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache