Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 06:20


Grand-Sachem-la Brocante a trouvé ce DVD qui à l'origine avait été encarté au magazine Science et Avenir. Le DVD propose deux films mais nous ne parlerons que du premier: "Nanouk l'Esquimau"

 Ce film muet de 1922 montre la vie quotidienne de Nanouk et de sa famille, esquimaux de la région d'Ungawa, sur la rive orientale de la baie d'Hudson (Nanouk en langue esquimau signifie "ours", sa compagne Nyla est "celle qui sourit toujours").

La recherche perpétuelle de nourriture exige une vie nomade. L'été durant, ils voyagent sur le fleuve pour pêcher le saumon et le morse. L'hiver, ils trouvent de la nourriture après avoir bien souvent frôlé la famine. La nuit, toute la famille construit l'igloo, puis ils se glissent dans des vêtements de fourrure pour dormir, utilisant leurs habits de jour en guise d'oreiller. Le lendemain, la quête reprend et la vie continue.

Les images sont belles et démonstratives, la famille de Nanouk est sympathique et attachante, le récit est palpitant....c'est justement pour tout ça que ce film fait "débat". En effet, Robert Flaherty, le réalisateur avait déjà vécu auparavant parmi les esquimaux et il avait filmé des heures d'images. Toutes ses pellicules ont été brulés dans un incendie mais Robert Flaherty ne le regretta pas car il s'était rendu compte que toutes ces images de la réalité ne permettaient pas à un occidental de comprendre ce qu'était la vie des esquimaux.

Il retourna donc sur place et il décida de tourner un nouveau film mais cette fois en le scénarisant, en choisissant les protagonistes (Nanouk ne s'appelait pas comme ça et les autres personnages n'étaient pas vraiment les membres de sa famille), en leur donnant des indications (les personnages jouent des scènes réelles de la vie quotidienne mais en les arrangeant un peu), en adaptant les décors pour permettre aux caméras d'avoir assez de champs (l'igloo est plus grand que d'habitude et le toit en a été enlevé pour pouvoir tourner des scènes d'intérieur), en utilisant des assistants "hors-champs" pour provoquer des situations(c'est un homme qui tire la corde au lieu d'un phoque dans une scène de chasse) et enfin en se servant des techniques du montage.

Nanouk et les autres n'étaient pas abusés car Flaherty avait amené tout le matériel pour développer et projeter ce qu'il filmait afin de bien faire comprendre aux esquimaux qu'elles étaient ses intentions.

Les cinéphiles considèrent donc que Flaherty a montré la voie, entre des images réelles mais dénuées de sens et la fiction. Ce film est considéré donc comme LE premier documentaire.

Ce Nanouk là n'a rien a voir, sauf bien sur le lieu et le siècle, avec le livre du même nom déjà chroniqué ici.

Partager cet article

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans cd dvd vidéo disques
commenter cet article

commentaires

cricket1513 12/04/2011 12:06



J'ai déjà dit que j'avais développé une thématique sur les montagnes d'europe: animaux, végétaux, sports, paysages, activirées humaines,.

grande pirogue 21/04/2009 15:47

encore un superbe article sur un film que je ne connais pas du tout!

Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache