Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 06:09

jourlendemainAu vide-grenier de Caraman dans le Lauragais, profitant d'un dimanche très ensoleillé, Grand-Sachem-la-Brocante a acquis ce livre curieux édité par les éditions Gaïa dont Grand Sachem n'avait jamais entendu parlé.


"Voyager, découvrir l’ailleurs, faire le tour de la Terre par la littérature : tel était le projet (ambitieux !) de Gaïa Éditions à sa création. Si les années ont vu le catalogue se recentrer et se spécialiser, notamment, mais pas exclusivement, en littérature nordique, la notion de voyage a toujours été présente : voyage dans l’histoire, à l’autre bout de la planète, vers d’autres peuples, d’autres cultures. Voyages loin de soi pour se découvrir soi-même aussi.Très vite, les romans de Jørn Riel se sont imposés"

C'est donc un ouvrage de cet auteur de Grand-sachem a acheté et qu'il vient de lire avec beaucoup de plaisir.

"Le jour avant le lendemain
de Jørn Riel
Roman traduit du danois par Inès Jorgensen
format 13x19
sur papier couleur sanguine
Août 1998"

En voici quelques commentaires trouvés sur la grande-toile. 

 "Ninioq est une très vieille femme à qui sa tribu a confié le soin de veiller au séchage de la viande et du poisson sur une petite île au large du fjord. Manik, son petit-fils préféré qui n’a que sept ans, lui tient compagnie. Mais l’hiver venu, la tribu ne vient pas les rechercher. Ils tentent de la rejoindre par leurs propres moyens, et trouvent le camp décimé, sans un seul survivant. Ninioq décide de revenir sur l’île avec Manik et d’y affronter seuls l’hiver. Être le dernier être vivant sur terre, voilà la hantise de Ninioq. Et que ce soit Manik qui doive être le dernier, plus encore. Sur fond d’une partie méconnue de l’histoire du Groenland, celle des peuples qui habitaient le nord-est du pays vers 1860, et qui disparurent, Jørn Riel nous conte une histoire un peu cruelle, pleine de mythes et tendrement poétique."

Voici ce qu'en dit l'auteur lui même :

"Un jour, en 1974, très loin dans le Nord-Est, là où personne n'avait plus vécu depuis deux cents ans, j'ai découvert, dans une grotte, deux crânes. L'un était celui d'un enfant, l'autre celui d'un adulte, d'une femme âgée précisément comme en témoignaient les dents, tout usées à force d'avoir mâché les peaux pour les attendrir, ce qui de tout temps fut le travail des femmes. Les peaux les mieux préparées étaient d'ailleurs celles des femmes les plus âgées car elles ne risquaient plus de les perforer avec leurs dents. Ces deux crânes dataient de 1720. Aucune autre trace d'ossements humains n'a été trouvée sur l'île alors que les Inuit vivent traditionnellement en groupe. Je me suis demandé ce qui avait pu arriver à ces deux personnes. Sans doute étaient-elles les dernières à avoir vécu dans cette région où tout peuplement avait disparu... Alors, j'ai imaginé comment le reste de la population avait été décimé et comment cette grand-mère et cet enfant avaient vécu la fin d'un monde. Avec l'armada d'armes chimiques et atomiques dont nous disposons, la même chose pourrait se produire aujourd'hui: un homme se retrouve seul sur la Terre."

Jorn Riel, né en 1931 au Danemark, est bercé pendant toute son enfance par les récits de voyages de Knud Rasmussen et de Peter Freuchen. C'est là, au domicile familial de Copenhague, qu'il construit son imaginaire. En 1950, Jorn Riel s'engage dans les expéditions du Dr Lauge Koch pour le nord-est du Groenland et y reste seize ans. Il en rapporte une bonne vingtaine d'ouvrages. Son oeuvre est dédiée pour une part à Paul-Emile Victor - les deux hommes se sont côtoyés sur l'île d'Ella -, pour l'autre à Nugarssunguaq, la petite-fille groenlandaise de Jorn Riel

Il vit actuellement en Malaisie d'où il correspond quasi quotidiennement avec ses amis inuits grâce à la Grand-Toile.

Grand-Sachem est heureux d'avoir pu découvrir cet "esquimaulogue" dont l'ouvrage rejoindra ceux de Jean Malaurie dans les coffres du Grand-Sachem.

Partager cet article

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans livres
commenter cet article

commentaires

Grand-Sachem-la-Brocante 13/10/2010 20:10



Merci beaucoup!



krystelphil 13/10/2010 19:15



envoi effectué


cet après midi..


surprises


j'espère bonnes :)


christelle



Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache