Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 21:22

la fayetteDernièrement un bouquiniste, pourvoyeur de culture d'occasion, fournissait à Grand-Sachem cet ouvrage de Gonzague Saint Bris  (rien que le nom : c'est tout un roman!).

Le Héros des Deux-mondes méritait bien cette biographie passionnante. Mais « que vient faire Gilbert Motier, marquis de La Fayette dans ce blog ? » dirais-tu, Ô lecteur, si tu ne savais qu'à l'instar des chats, Grand-Sachem retombe toujours sur ses pattes.

La quatrième de couverture nous dit que La Fayette fut " Tour à tour défenseur des indiens et des noirs en Amérique, des protestants et des juifs en France." C’est donc le premier point qui nous intéresse.

 

On ne peut pas dire que les relations de La Fayette avec les indiens soient vraiment développées dans ce livre. Juste quatre pages. On a plutôt l’impression que le Sachem Kayewla (« cavalier-redoutable », c’est le nom que lui donnaient les indiens)  considère les indiens comme une force supplétive, ces combattants recrutés sur place pour compléter l’armée régulière.

Un paternalisme de bon aloi, voire du Rousseauisme  d’époque permet de mieux faire passer la pilule.

Voici a titre d’exemple comment s’adressait Kayewla à nos frères après la bataille :

« En me rapprochant de mes enfans, je rends grâces au grand esprit qui m'a conduit dans ce lieu, où je les trouve assembles autour de ce feu nouveau, fumant ensemble le calumet de paix et de l'amitié. Si vous reconnaissez la voix de Kayewla, rappelez-vous aussi ses conseils, et les écoliers qu'il vous a si souvent envoyés. Je viens remercier mes enfans fidèles, les chefs des nations , les guerriers, les porteurs de mes anciennes paroles; et, si la mémoire paternelle n'oubliait pas plutôt le mal que le bien ,je pourrais punir ceux qui, en ouvrant les oreilles ont fermé leur cœur, et qui, levant aveuglément la hache, ont risqué de frapper leur propre père. »

  La Fayette, partage avec son ami et maître, Washington la volonté de transformer un jour les indiens nomades en agriculteurs pacifiques, aptes à se fondre avec tous les non-anglophones dans le creuset américain. De bonnes intentions dont on sait comment elles ont été douloureusement  mises en œuvre d’une manière difficilement défendable.

Mais détrompe-toi, Ô mon lecteur, Grand-Sachem est un grand admirateur  du bonhomme, mais plus de La Fayette  que de Kayewla.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans livres
commenter cet article

commentaires

Folfaerie 14/12/2012 19:49


Il est vrai que 4 pages, c'est un peu maigre, mais toute information est bonne à prendre sur cette période de l'histoire de la jeune Amérique... ;-))

Grand-Sachem-la-Brocante 25/12/2012 16:10



Je ne pense pas que la Fayette soit un heros pour les amérindiens...



apalika 13/12/2012 07:56


un bon article qui donne vraiment envie de lire le  livre pour découvrir ou redécouvrir ce personnage connu en surface.

Grand-Sachem-la-Brocante 25/12/2012 16:09



un homme dont la popularité fut immense sur les deux continents



Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache