Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 20:44

nez-perce.jpgDonc Grand-sachem-la-Brocante à trouvé cette fève, comme les précédentes dans une bourse aux collections. Mais qu'est ce qui différencie tous ces évènements que Grand-Sachem fréquente les dimanches?

Un vide-greniers, aussi appelé, foire aux puces, bric à brac, troc et puces ou "vente de garage" au Québec, est un rassemblement populaire au cours duquel des particuliers exposent les objets dont ils n'ont plus l'usage, afin de s'en départir en les vendant aux visiteurs.Parfois Grand-Sachem-la-Brocante y trouve des pièces pour sa collection à des prix dérisoires mais aussi des petits meubles, des éléments de décoration ou d'électro-ménager etc.... Ce que Grand-Sachem apprécie particulièrement ce sont ces vendeurs pour qui le prix n'est pas la priorité! Parfois un nuage gris obscurcit le ciel de Grand-Sachem car on rencontre parfois sur les vide-greniers beaucoup de misère.

Les vide-greniers se différencient des brocantes par le fait que ces dernières accueillent essentiellement des professionnels. De plus, elles sont parfois payantes pour les visiteurs. Grand-Sachem y admire les beaux meubles, les oeuvres d'art et les objets rares. Mais il se contente souvent de regarder, Grand-Sachem ne chasse pas suffisamment de bisons pour s'offrir cette marchandise. Toutefois il arrive parfois à Grand-Sachem d'y trouver un illustré ou une figurine qu'il peut ramener à son tipi sans vider ses coffres à fourrures.

Les foires à tout et les marchés sont également réservés aux vendeurs professionnels et proposent principalement de la marchandise neuve.Grand-sachem ne chasse pas sur ces terres là!

Les bourses aux collections étaient à l'origine des rassemblements de collectionneurs qui passaient ainsi la journée à échanger entre-eux. Le troc n'étant pas toujours possible la monnaie a vite retrouvé son rôle. Majoritairement ces bourses sont ouvertes au public. Grand-Sachem s'y trouve comme un poisson dans l'eau, il peut y papillonner d'une collection à l'autre - fèves, muselets, timbres, bd, figurines, monnaie, cartes postales, vieux papiers,...- Grand-sachem aime aussi que les objets soient considérés, dorlotés, classés, protégés des poussières et de l'humidité. Ce qui est chouette dans les bourses c'est qu'on y rencontre des passionnés, des amateurs comme des novices enthousiastes.

Grand-Sachem aime les bourses aux collections!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 06:15

piednoirGrand-Sachem-la Brocante se demandait ce qu'il pourrait bien raconter sur cette fève de collection représentant un Pied-noir (Black-feet). En pagayant sur la Grande-Toile, Grand Sachem est tombé par hasard sur Joe-Deux-Fèves le Black-Feet. Avoue, Ô lecteur médusé, que ce ne pouvait être qu'un signe du grand Manitou pour que Grand-sachem sorte ce héros de BD de l'oubli!


JOE L'INDIEN, Série anglaise du nom de "Joe Two Beans" parue dans la revue "Battle". En France, la série a été publiée dans Atémi chez Aventures & Voyages en 1981.


JOE-INDIEN.JPG
Joe Deux Fèves est un indien Pied-Noir combattant dans l'armée américaine durant la seconde guerre mondiale. Il s'est lié d'amitié avec le soldat Sawdust Smith et il en a fait son "frère de sang". Ensemble, ils parcourent les théâtres des combats en luttant le plus souvent "à l'indienne".


Encore un brave que Grand-Sachem va être obligé de rééduquer pour lui apprendre à vivre en paix parmi la tribu la-Brocante.

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 06:41

cheyenne.jpgGrand-Sachem-la-Brocante poursuit la présentation des fèves qu'il a acquis à la bourse aux collections de Plaisance-du-Touch.

Les fèves comme celles-ci se trouvent dans les gâteaux des rois.

La galette des Rois est une galette de pâte feuilletée, simplement dorée au four, qu'on mange accompagnée de confitures; elle peut également être fourrée avec diverses préparations : frangipane, fruits, crèmes, chocolat... Le gâteau des Rois est une brioche aux fruits confits. De tous les genres de pâtisseries, celui que l’on désigne sous le nom de gâteau des Rois est un des plus anciens et des plus célèbres en France.
Pour sa part Grand-Sachem aime tous les gâteaux mais quand il participe à un petit pow-wow institutionnel pour "tirer les rois" il préfère qu'on lui propose le gâteau des rois local qui est une brioche très légère en forme de couronne parfumée à la fleur d'oranger et parsemée de petits morceaux de sucre.Quand ce n'est pas le cas il essaye d'expliquer que si on laisse la galette parisienne supplanter la "coque" il faudra pas s'étonner si dans dix ans on fête l'épiphanie avec un "brownie des rois"!

Le premier qui lui répondra que ce serait une bonne idée devra faire gaffe à son scalp!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 06:51

petite-loutre.JPG

Article Inédit

 

Ce brave Kit2000 Carson a sûrement un talent de persuasion auprès des squaws très efficace! C'est en effet la deuxième squaw qu'il arrive à recruter pour la tribu la-Brocante!
Grand-Sachem-la-Brocante est donc très heureux d'accueillir au sein de la tribu cette jeune squaw, nommée "Petite-Loutre" sous la forme d'une fève des gâteaux des sachem!

On imagine simplement qu'on donnait le nom de "Petite-Loutre" à une jeune fille qui aime la compagnie et qui aime s'amuser.

Mais ce n'est pas si simple que ça, voici ce qu'en dit un site consacré au chamanisme découvert sur la grande-toile par Grand-Sachem-la-Brocante : http://www.paganguild.org/aubeseptiemelune/index2.htm

 

La Loutre vivant dans l'eau, et apparaissant et disparaissant de sa surface, sa symbolique est fortement lunaire et possède une valeur initiatique. La peau de Loutre était utilisée sous diverses formes par les sociétés initiatiques chez les Amérindiens(...), les chamans Amérindiens Ojibwa utilisent un sac en peau de Loutre, qui leur est offert après leur initiation, pour conserver leurs coquillages magiques. Les sacs en peau de Loutre servent à tuer magiquement l'impétrant de la société Mide, avant d'être posés sur son corps jusqu'à ce qu'il revienne à la vie, le sien ne lui est offert qu'après les chants et les banquets. La Loutre est aussi un intermédiaire entre le messager du Grand Esprit et les hommes : celui-ci révéla à la Loutre certains secrets et la rendit immortelle afin qu'elle puisse initier les hommes à ces mêmes secrets et les consacrer.


Celles qui ont la Loutre comme Totem sont, comme cet animal, généralement amicales, serviables, enjouées et hardies.Comme leur animal totem, les Loutres sont de très bons organisatrices, elles excellent dans la direction des affaires humaines. Ce sont aussi des personnes très attachées à l'ordre et à la propreté, aussi bien chez elles qu'au travail ; dans une ambiance sale elles se sentiront très mal à l'aise.

(....) Comme leur Totem, elles sont extraverties, aiment le contact avec les autres, car pour les Loutres tout les autres sont des amis. Néanmoins les Loutres sont profondément éprise de liberté et d'indépendance, elles refusent toute obéissance forcée, et ont du mal à se plier aux règlements.
(....)

(....) Le caractère enjoué des Loutres plaît aux autres, et leur intuition les rend très perspicaces. Ce sont aussi des personnes qui ont beaucoup d'assurance et bien souvent indépendantes.

Le Totem Végétal qui se rattache à la Loutre est la Fougère. Ce totem est un symbole de souplesse face aux difficultés (la fougère plie sous le vent ), d'adaptation, et d'endurance. Le Totem Minéral est la Turquoise.

 

Bienvenue donc à Petite-Loutre, qu'elle s'épanouisse au sein de la tribu la-Brocante.

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 06:59

 

feve-moris.JPGLa famille Maurice  se développe au sein de la tribu la-Brocante. Aujourd'hui c'est une fève qui représente un des "Maurice" qui rejoint la tribu!

Grand-Sachem-la-Brocante avait déjà invité son cousin Shaman-Maurice, petit frère de Jeune-Sachem-Maurice à rejoindre la tribu.Sachem-Maurice.jpg

Tshaman mauriceonton Maurice, Jeune-Sachem-Maurice et Shaman-Maurice ont, comme tu l'a constaté, Ô lecteur, un petit air de famille avec Grand-Sachem. Seraient-ils cousins? 

GSlB.jpg
  
 

 

Ils ont en effet un créateur commun: Morris, le dessinateur et créateur de Lucky Luke.

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 06:51

feve-daim.JPGPour accompagner cette image de fève que Grand-Sachem-la-Brocante a trouvée à la bourse des collectionneurs de Caraman (31), Grand-sachem va te raconter une histoire glanée sur la Grande-toile :

La fève et le maïs

 

Tiré et adapté du livre : Anthologie des mythes, légendes et contes populaires d'Amérique, Benjamin Péret, bibliothèque Albin Michel, 1960.

 

Il y a très longtemps, un peuple vivant près d'une rivière entendit un chant. C'était Dame Fève qui chantait : "Qui se mariera avec moi? Qu'on me demande en mariage." Plusieurs animaux se présentèrent et à chacun, Dame Fève demandait ce qu'il lui apporterait comme nourriture. Voici ce que chacun lui répondit :

 

La Panthère  : De la viande en grande quantité.
Le cerf : Des bourgeons et ces tendres morceaux d'écorce.
Ours : Des noix de toutes sortes
Loup : viande et venaison.

Mais à chacun, Dame Fève répondit que cette nourriture ne lui convenait pas.
Monsieur Maïs se présenta. Dame Fève lui demanda : Que m'apporterez-vous comme nourriture?
Il lui répondit : Vous aurez toujours du bon maïs à manger.
Elle se jeta à son cou et l'embrassa en disant : voilà qui a dû être réglé par Celui qui nous a envoyés, par Celui qui a créé nos corps, aux temps où tout était neuf.
Et ils demeurèrent ensemble, satisfaits et heureux. Voilà pourquoi on trouve toujours la fève enroulée autour du maïs.

 

Grand-Sachem pense que les traducteurs de ce conte ont confondu fève et haricot, mais ce n'est pas grave!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 06:10

Grand-Sachem-la-Brocante va profiter de la présentation de cette fève de collection pour vous raconter une histoire qui l'a interpellé.

iroquoi.jpgEn 1669, dans une période de trêve dans les guerres interminables que se livraient les Iroquois et les Français, un Iroquois décide de venir vendre des peaux d’orignal aux Blancs de Ville-Marie. Au cours de ce voyage, il s’arrête à Pointe-Claire pour y passer la nuit.

Cinq soldats du régiment de Carignan qui sont en permission rencontrent l’Indien et lui offrent de boire de l’eau-de-vie, dont ils sont munis à profusion. Naturellement, l’Iroquois, qui n’était pas habitué à l’alcool, s’enivre rapidement et n’offre aucune résistance quand ses nouveaux «amis» lui volent toutes ses peaux et lui attachent une pierre autour du cou avant de le noyer dans le lac Saint-Louis.

Une ou deux semaines plus tard, le corps remonte à la surface et on constate le décès par homicide. Les Iroquois enregistrent alors une plainte devant les autorités françaises. Ces dernières ouvrent une enquête et découvrent dans un magasin de fourrures de Montréal des peaux portant la marque personnelle de la victime. Le propriétaire du commerce est questionné et les criminels sont découverts, arrêtés et jugés.

Les cinq soldats sont condamnés à être passés par les armes en présence des Iroquois. On attache donc les coupables aux poteaux.

Cependant, avant qu’on ne donne l’ordre de tirer, les Iroquois implorent la grâce pour quatre des condamnés. En effet, ils ont perdu un seul homme et il n’est pas juste, selon eux, d’en exécuter cinq. Ils offrent même des cadeaux pour qu’on pardonne à quatre des condamnés. On leur explique que ces cinq hommes sont des criminels et qu’ils méritent la mort. Les cinq meurtriers sont exécutés le 6 juillet 1669.

Est-ce que les principes de la vengeance peuvent être plus empreints de mansuétude que ceux de la justice? La mort d'un coupable rachète-t-elle celle d'une victime?

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 07:12

shaman mauriceGrand-Sachem-la-Brocante a invité son cousin Shaman-Maurice, petit frère de Jeune-Sachem-Maurice à rejoindre la tribu.Sachem-Maurice.jpg
Jeune-Sachem-Maurice et Shaman-Maurice ont, comme tu l'a constaté, un petit air de famille avec Grand-Sachem. Seraient-ils cousins? 

GSlB.jpg
  
 

 

Ils ont en effet un créateur commun: Morris, le dessinateur et créateur de Lucky Luke.

 


Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 06:04

P3022248.JPG

Et voilà, une serie complète que Grand-Sachem-la-Brocante vous a présenté élément par elément.Il n'est pas vraiment sûr qu' elle soit complète car Grand-Sachem n'a pas de catalogue pour vérifier. En tout cas elle a été vendue à Grand-sachem comme telle au prix de 10 €.  Il semble que ce soit une bonne affaire car Grand-Sachem l'a vue sur la grande-toile proposée à 35 €. Le fait que cette série porte le nom de "indiens n°2" laisse supposer qu'il existe peut-être une série "indiens n°1"?

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 06:33

Pour accompagner cette fève "sioux" acquise à Plaisance du Touch, près de Toulouse, Grand-Sachem-la-Brocante a trouvé cette petite anecdote sur la grande toile.

"Un Sioux, au nom de tous les siens, veut changer le nom du Crazy Horse PARIS (AFP).

Alfredsioux Red Cloud, chef indien sioux Oglala, a remis samedi au cabaret Crazy Horse, une lettre au nom des siens, affirmant que sa "famille était offensée" par "le manque de respect à leur culture et envers leur ancêtre", Crazy Horse, figure charismatique sioux disparue en 1877.

"Je suis envoyé en mission par mes anciens, mon peuple, ma tribu pour donner cette lettre", a déclaré à l'AFP le chef sioux après sa visite au célèbre cabaret, créé en 1951 et célébrant la beauté de femmes souvent dénudées.

Vers 14h00, Red Cloud s'est présenté en tenue occidentale mais portant la coiffure traditionnelle au cabaret de l'avenue George V. Ambassadeur de la nation sioux, il a remis au représentant du Crazy Horse cette lettre signée par Harvey White Woman, descendante de Little Hawk, lui-même oncle de Crazy Horse.

"Quand le nom de Crazy Horse est mentionné", lit-on dans cette lettre, "cela évoque l'homme qui a conduit notre peuple durant les années 1800 et qui a combattu courageusement contre les armées américaines afin que son peuple puisse vivre dans les traditions et la culture que nous continuons à honorer aujourd'hui".

Crazy Horse, mort jeune en 1877, a été l'un des derniers chefs à se rendre aux Blancs.

"J'ai vu sur HBO (chaîne câblée américaine) une émission montrant votre night-club où l'on voyait des femmes qui portaient apparemment des coiffures à plumes", lit-on plus loin dans la lettre. "Ma famille est offensée à chaque fois qu'on manque de respect envers notre culture et envers nos vénérables dirigeants".

Le responsable du Crazy Horse a invité le chef sioux à pénétrer dans la célèbre salle parisienne. La visite cordiale a duré une dizaine de minutes. On lui a montré les photos de célébrités venues dans l'établissement fondé par Alain Bernardin.

A l'AFP, le chef Sioux a confié espèrer que "d'ici à lundi, il y aura une réponse, car repartant pour les Etats Unis, il dit avoir "besoin de cette réponse pour (son) peuple".

La direction du cabaret n'a pu être jointe par l'AFP. Mais, assure-t-il, "je n'essaye pas de fermer l'établissement. C'est le nom, juste changer le nom. C'est tout ce que nous voulons". "J'espère qu'ils comprendront". "Ils ne nous ont pas demandé la permission d'utiliser ce nom et Crazy Horse a de la famille là-bas".

Alfred Red Cloud, 53 ans, qui vit dans le Dakota du Sud, est l'invité du festival America à Vincennes et représente pour sa première venue en France Serle Chapman, auteur de "Nous le peuple. Un voyage à travers l'Amérique indienne" (Albin Michel). Le chef Sioux a signé l'avant-propos de cet album préfacé par l'ex-président Bill Clinton.

Un représentant du cabaret doit venir dimanche s'entretenir au Festival avec lui et les auteurs indiens. Francis Geffard, son éditeur, spécialiste des cultures indiennes, interrogé par l'AFP, précise qu'"il est l'un des chefs traditionnels des Sioux, originaire de la réserve de Pine Ridge (Dakota du sud) et l'arrière petit-fils du chef Nuage rouge (Red cloud)". Son arrière grand-oncle Red Shirt est venu en France avec Buffalo Bill en 1887.

 

"Si je n'obtiens pas de réponse, je reviendrai et cette fois, avec plus de chefs et peut-être nous chercherons une voie judiciaire", affirme le chef Sioux.
   
Bref: un coup de pub supplémentaire pour cet institut de haute culture mais aussi pour Serle Chapman qui a du vendre un nombre inespéré des exemplaires de son livre. De toutes façons même s'il y a un procès, les danseuses du Crazy Horse, ne risquent pas d'y laisser leur chemise... ni leurs plumes!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans fèves
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache