Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 13:32
Jimmy P.

Grand-Sachem-la-Brocante se rend parfois à la Grande-Ville-Rose pour s’enfermer avec Apalika dans les salles obscures et regarder des images qui bougent.

.

Depuis quelques jours Grand-Sachem entendait beaucoup de chamans de l’info dire tout le bien qu’ils pensaient d’un film intitulé "Jimmy P., psychothérapie d’un indien des Plaines" !

.

Le sujet ne pouvait qu’attirer Grand-Sachem !

.

« En 1948, l’ethnologue et psychanalyste Georges Devereux prit en thérapie un Indien américain et écrivit un livre sur le déroulement de cette cure. Plus de cinquante ans plus tard, le film d' Arnaud Desplechin, intitulé Jimmy P., psychothérapie d’un Indien des Plaines pour fil conducteur cet ouvrage. »

.

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Jimmy Picard, un Indien Blackfoot ayant combattu en France, est admis à l’hôpital militaire de Topeka, au Kansas, un établissement spécialisé dans les maladies du cerveau. Jimmy Picard souffre de nombreux troubles : vertiges, cécité temporaire, perte d’audition... En l’absence de causes physiologiques, le diagnostic qui s’impose est la schizophrénie.

.

Prenant en compte les origines culturelles de son patient, l'équipe de praticiens décide de faire appel à Georges Devereux, un original franco-roumain marginalisé au sein de la profession, à l'origine d'une thèse sur les Indiens Mohave, parmi lesquels il vécut. Devereux débarque à Topeka (Kansas), au Winter General Hospital, pour y rencontrer son patient, qu'il va traiter exclusivement

.

JIMMY P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines) est le récit de la rencontre et de l’amitié entre ces deux hommes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, et qui n’ont apparemment rien en commun. L’exploration des souvenirs et des rêves de Jimmy est une expérience qu’ils mènent ensemble, avec une complicité grandissante, à la manière d’un couple d’enquêteurs.

.

Finalement, au bout de quelques minutes, Grand-Sachem avait bien compris qu’il ne s’agissait pas d’un western mais d’un film bien plus instructif : d’ailleurs la profondeur de l’âme n’est-elle le nouveau far-west à explorer ?

.

Tout n’est pas dit dans le film et puis existe-il une seule vérité en la matière? Pour Grand-Sachem, ce film expose les difficultés de vivre à cheval entre deux cultures et comment l’esprit a du mal à gérer des valeurs qui parfois s’opposent.

Pour guérir Jimmy P, le chaman visage-pâle va, comme les chamans indiens discuter longuement des rêves de Jimmy. Grand-Sachem pense que c’est un film qu’on peut revoir plusieurs fois et à chaque fois y découvrir de nouvelles facettes des deux personnages devenus amis.

.

En tout cas, si Jimmy P., veut rejoindre la tribu la-Brocante, il sera bienvenu; autour du feu du tipi, il pourra nous parler de son ami visage-pâle qui lisait dans les rêves des braves!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans films
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache