Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 18:28
Le Supplice des Watwas

~~Grand-Sachem-parcourait une brocante matutinale tout autant qu’estivale et dominicale quand il se retrouva face à un étal peu banal !

.

Le brave revendeur avait dû hériter d’un vieil ancien qui gardait tous les journaux et magazines qu’il achetait entre le début du 20ème siècle et les années 1960 ! Il proposait donc un ou deux mètres cube d’hebdomadaires et de périodiques variés au prix unique, forfaitaire et avantageux de deux €uros l’exemplaire (à débattre selon les quantités).

.

Le choix de Grand-Sachem-la-Brocante se portait sur ce fascicule illustré par un dessin représentant trois braves Watwas observant deux visages pâles qui pratiquaient un rite de sudation un peu particulier en s’enterrant dans le sable et en plein soleil jusqu’au cou.

.

Il s’agit d’un épisode d’un feuilleton écrit par Arnould Galopin. Arnould Galopin, né en Normandie en 18631 et mort à Paris en 1934, est un écrivain français, officier de la Légion d'honneur, auteur d'ouvrages pour la jeunesse, de romans de science-fiction et de romans policiers dans le style de H.G. Wells et de Jules Verne, parmi lesquels Le Docteur Omega (1906), La Révolution de demain (1909) et Le Bacille (1928) "Le Tour du monde de deux gosses" (1908) "Un aviateur de 15 ans" (1926),....

.

Henry, comte de La Vaulx, le co-auteur de ce feuilleton est un aventurier et un explorateur français qui a notamment vécu avec les indiens de Pantagonie. C’était également un très grand aéronaute, créateurs de la société Zodiac, qui, avant de fabriquer des bateaux gonflables, fabriquait des ballons dirigeables !

.

C’est grâce à ces quelques feuilles jaunies que Grand-Sachem a découvert ces deux personnages, inconnus pour lui mais très célèbres à leur époque.

.

En ce qui concerne les «Watwas », par respect pour ces deux auteurs qui ont dû faire mieux, Grand-Sachem évitera de donner son avis sur les quelques lignes qui évoquent leurs pratiques !

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 21:43
Le Chasseur Français rend hommage à ses frères chasseurs de bisons!

Le Chasseur français est un mensuel français. Ce magazine, qui est sans équivalent en France et en Europe, est essentiellement consacré à la chasse, à la pêche, au bricolage, mais aussi au jardinage et à la nature en général. Il peut ainsi être lu par toute la famille.

.

Le Chasseur français, qui a fêté ses 125 ans en 2010, a été créé par l'entreprise française Manufrance le 15 juin 1885.
.
Il s'agissait à l’origine d'une simple revue de quatre pages.
Depuis, ce mensuel s’est beaucoup étoffé et modernisé : la première couverture dessinée est apparue en 1914 et la première photo en 1950. C’est un sujet de collection bien agréable, pas forcément très onéreux et fort instructif pour ceux qui s’intéressent à la vie rurale française (voir le sommaire de ce n° sur http://perso.numericable.fr/mobriant/numeros/728.htm

.
Les célèbres annonces matrimoniales y sont publiées depuis la fin de la Première Guerre mondiale.
Elles sont une véritable institution et ont aujourd’hui encore beaucoup de succès malgré l’apparition des sites de rencontres sur Internet !
.
La couverture de ce n° est de Paul Ordner.

.

Né en 1900, mort en 1969, Paul Ordner est surtout connu pour ses illustrations sportives.

Doté d'une excellente mémoire visuelle, Paul ORDNER ne trace à grands traits que quelques esquisses sur le lieu même de la compétition. Il reprend ensuite les dessins chez lui, travaillant de mémoire afin de restituer l'essence et la gestuelle sportive. Sa connaissance approfondie des sportifs en fait un croquiste au style dynamique porté par un trait soutenu.

Ce qui l'intéresse avant tout dans le sport, c'est l'énergie, la vitesse, le courage, le dépassement de soi et, par dessus tout, le mouvement: "La caractéristique essentielle de Paul Ordner est sa prodigieuse aptitude à transmettre la vision du mouvement. Il le saisit, le capte et laisse deviner la continuité du geste tout en faisant exprimer la puissance." (Revue moderne des arts et de la vie, 1959).

Abandonnant parfois le dessin de sport au profit du dessin d’aventure, il continuera à transmettre à travers son trait l’énergie et la puissance des personnages qu’il met en scène pour les couvertures de magazines.
.
Paul Ordner a réalisé de nombreuses couvertures pour "Hurrah" et pour "l'Intrépide". Au rayon des publications pour la jeunesse, il a aussi collaboré au Petit Canard, à L’Équipe Junior et aux petits formats : 34, caméra 34, Djinn,,….

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 20:44

uderzo.jpgLa première fois que Grand-Sachem-la-Brocante a trouvé un album des "Mémoires de Mathias", il en a profité pour rédiger un article formidable (si-si) sur la carrière cachée de Marcel Uderzo, le frère inconnu d'Albert Uderzo qu'il vous faut absolument lire!

 

La seconde fois que Grand-Sachem-la-Brocante a trouvé un album de cette série c'était dimanche dernier; un dimanche sous la neige, un dimanche à aller chiner dans un salon des collections...mais seulement voilà: comme il y avait de la neige, beaucoup d'exposants avaient déclaré forfaits! Sur la trentaine de stands prévus, seuls une douzaine étaient occupés.

Donc c'est avec beaucoup d'attention que Grand-Sachem a prospecté dans les bacs , les boites à chaussures, les albums, etc...

 

Si Grand-Sachem n'a pas hésité une seconde pour acquérir ce premier album de la série c'est bien parce que le plaisir de la lecture est au rendez-vous: on est très proche de l'oeuvre de Goscinny et d'Uderzo  (Astérix ou  Oumpah-Pah ).

Amis "antiquo-bédéphiles" (collectionneurs de vieille bd), si vous croisez la piste de Mathias et de ses amis en chinant  sur vos terrains de chasse favoris: n'hésitez pas, invitez les dans votre tipi!

Hugh!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:03

Grand-Sachem-la Brocante va rarement chiner à Toulouse le week-end, pourtant ce samedi matin ses mocassins l'ont mené autour de la basilique Saint Sernin où se tient le marché aux puces de la ville rose.

 

Ce numéro de Géo a fait son bonheur pour un tout petit €uro. Géo est une revue riche en photographies magnifiques et en récits de voyages. Parfois un reportage d'actualité casse un peu la tendance qui ferait de cette revue un simple magazine de tourisme. 

 

Ce numero 107  de janvier 1988 consacre donc un dossier spécial au trois provinces de l'Ouest du Canada. Selon l'auteur, Jérôme Delcourt,, un "pays anglophone, où on rencontre des Indiens aux patronymes de Courtoreille, Jolibois ou Groslouis."

 

Jérome Delcourt  y raconte une bien jolie anecdote."A Calgary a lieu le plus grand rodéo d'Amérique du Nord, un mélange de foire et de carnaval....Même les indiens affichent leur présence.  Une année les organisateurs voulurent leur faire payer un droit de location pour leurs stands. Ils refusèrent, mais, avant de plier bagages, ils se réunirent pour pratiquer la danse de la pluie.  Et voilà que durant dix jours le champ forain fut noyé sous les trombes d'eau! L'année suivante, les indiens récupéraient leurs emplacements gratuitement."

Repost 0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 19:37

collectionneur-et-chineur.jpg

"Collectionneur et Chineur" est un magazine généraliste destiné à tous les collectionneurs (cartes postales, vieux objets, jouets, ...) avec des conseils, des repères, des petites annonces et surtout des articles et des dossiers sur toutes sortes de collections et de collectionneurs. Grand-Sachem-la-Brocante y a été abonné un certain temps mais maintenant il préfère l'acheter en kiosque même s'il en manque parfois quelques numéros. Et ça failli être le cas pour ce n°126 qui consacre un superbe dossier aux objets de collection évoquant le "western"!

.

Attention"westen" ne signifie pas forcement "indien"  mais à droite, sur la couverture, ce sachem cavalier de chez Quiralu représentant Sitting Bull, une des figurines les plus rares et les plus recherchées de ce fabricant, laissait augurer que nos frères emplumés ne seraient pas complètement oubliés dans ce dossier.

.

Le dossier débute page 39 et on y voit des photos représentant des cartes postales d'époque, des magazines, des programmes du Buffalo Bill's Wild West représentant des peaux rouges dans des situations plus ou moins habituelles. En page 40 un magnifique livre animé en relief des années 1950 représente un camp indien; la page 43 est entièrement consacrée aux figurines des années 1950 à 1960 avec des illustrations très chatoyantes d'exemplaires de marques française et allemandes. Les pages 44 et 45 sont entièrement consacrées aux autres types de jouets et ils sont nombreux : à noter une toupie rigolote dans laquelle les indiens poursuivent éternellement la diligence (en photo sur la couverture).

.
Enfin, cinq pages de pièces diverses: disques, dvd, souvenirs américains,affiches de films et autres vieux papiers.
Grand-Sachem sait que certain de ses lecteurs vont se maudire d'avoir loupé ce périodique.  Avec un peu de ruse de sioux, ils arriveront bien à le trouver!

 

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 08:00

Quand il était étudiant Grand-Sachem-la-Brocante avait pour tâche, en contrepartie du pécule qui lui payait ses études, de surveiller des collégiens dissipés. Ses principaux outils de travail étaient les magazines Géo et Grands-Reportages. En effet une pile de ces deux périodiques permettait de faire se tenir tranquilles ces énergumènes boutonneux pendant une bonne demi-heure.

Cet exemplaire trouvé au fond d'un carton date de 1980. Un article y est consacré aux indiens du Canada et à la pratique de la "danse de l'espoir". L'article est très particulier car il semble que le photographe Henri Bancaud et l'auteur Serge Bramly ne se soient jamais concertés: le premier propose une série de très belles photos de danseurs en costumes de "danse fantaisie" -une tentative de renouvellement des traditions-, alors que l'article est consacré à la danse du soleil et aux traditions anciennes des indiens des plaines sans évoquer ces nouvelles pratiques.

Voilà, déjà que Grand-Sachem à eu ce n° pour à peine 3 euros, en plus il profite de deux reportages pour le prix d'un!

Repost 0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 06:02

nat geo Après plus d’un siècle de politique fédérale visant à déposséder les Amérindiens de leur territoire, les Lakota décident de mettre le passé douloureux de la colonisation de côté et de regarder de manière constructive vers l’avenir. Un vaste mouvement de récupération des terres se met en place. Et des projets économiquement viables, respectueux de l’écologie et de leur culture, luttant contre la pauvreté et le désoeuvrement, peuvent enfin voir le jour.


C'est ce que raconte les articles de ce n° de juillet 2088 du National Géographic France, notament à travers des rencontres avec des personalités au fort caractère 


  

 Russell Mrusselmeans.jpgeans est un représentant des Lakota-Oglala, amérindiens couramment et improprement dénommés Sioux. Il s'est également illustré en tant qu'acteur dans divers films ou séries : Le Dernier des Mohicans, Into the West…

S'appuyant sur tous les traités signés avec les USA que ces derniers n'ont jamais respectés, il revendique au nom de son peuple la propriété du Lakota, territoire situé dans le nord-ouest des États-Unis qui comprend notamment des régions du Nébraska, du Dakota du Sud, du Dakota du Nord, du Montana et du Wyoming.


En 1968, Means rejoint l'American Indian Movement et devient rapidement un de ses principaux leaders. En 1969, il se joint à un groupe de natifs pour occuper l'ile d'Alcatraz pour une durée de 19 mois[. Means est l'un des leaders de l'occupation par l'AIM du Mont Rushmore. En 1972, il participe à l'occupation par l'AIM du Bureau des Affaires Indiennes à Washington, D.C., et en 1973 il conduit l'occupation de Wounded Knee, qui devient la plus célèbre action du groupe. 

 

Le 20 décembre 2007 Means annonce avec un petit groupe de Sioux Lakota le retrait de tous les traités passés avec le gouvernement des États-Unis. Means et une délégation d'activistes déclare l'indépendance de la République Lakota, avec une souveraineté qui s'étend sur des milliers de kilomètres carrés au Dakota du Sud, Dakota du Nord, Nebraska, Wyoming et Montana. Le site internet de la République Lakota affirme que leur groupe est soutenu par ce qu'ils nomment les "conseils traditionnels des traités" de huit communautés.

 

 


bordeaux.jpgPour sa part, Rodney Bordeaux, chef de la communauté sioux de Rosebud, a déclaré qu'il ne souhaitait pas faire partie de la nouvelle nation. "Means et son groupe, qui se présentent comme la 'Lakota Freedom Delegation', n'ont jamais proposé officiellement leur projet à la communauté de Rosebud", a-t-il expliqué. "Notre opinion est qu'il faut respecter les traités, et c'est le message que nous rappelons constamment au Congrès. Nous souhaitons maintenir ces traités parce qu'ils sont à la base de nos relations avec le gouvernement fédéral." 


 

Henri Red Cloud  lui est le  descendant direct du célèbre chef Sioux « Red Cloud » (1822 – 1909). Il est né et a grandi dans la réserve de Pine Ridge dans le dakota du Sud, une des neuf réserves Lakota, où les conditions de vie sont extrêmement difficiles.

 

henry red cloud

Henri Red Cloud défend un projet ambitieux de réhabilitation de toutes les réserves « Lakota ».


Son peuple après plus d’un siècle de politique fédérale visant à déposséder les Amérindiens de leur territoire avait décidé de prendre son destin en main et d’entreprendre un vaste processus de retour à la  nature que ce soit avec l’habitat (en terre) ou l’énergie (éolienne).


«les Lakota ont décidé  de mettre le passé douloureux de la colonisation de côté et de regarder de manière constructive vers l’avenir. Un vaste mouvement de récupération des terres se met en place. Et des projets économiquement viables, respectueux de l’écologie et de leur culture, luttant contre la pauvreté et le désoeuvrement, peuvent enfin voir le jour.»



debraWhitePlume1.jpgDebra White Plume est membre de Owe Aku, une organisation Oglala Lakota du Dakota du Sud pour la revitalisation de la culture Lakota et pour les droits accordés par les Traités de Fort Laramie de 1851 et 1858.

En 2008 elle se battait contre la contamination des nappes aquifères par les exploitants de mines d'uranium; aujourd'hui elle se bat contre les pollutions causées par l'extraction des sables bitumineux et contre les oléoducs qui traversent la réserve. ( http://www.chrisp.lautre.net/wpblog/?p=416) .

 

 


Article complet disponible là : http://berkeley.academia.edu/SylvieBrieu/Papers/789844/Lakotas_Sioux_-_Sur_les_sentiers_de_la_liberte



 

 

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 06:05



Dans les années 1980, Grand-Sachem-la-Brocante écumait déjà les bouquinistes toulousains pour compléter sa collection du Mensuel Lucky Luke: l'humour "goscinnien" qui y régnait à Grand-Sachem plaisait beaucoup.

Lucky Luke, Le Mensuel International des Jeunes est né en Mars 1974 , édité par les Editions Dargaud. Le rédacteur en chef est René Goscinny. Un magazine résolument destiné à distraire les « jeunes » (on va dire les adolescents des années 70, soit environ de 12 à 17 ans).

La revue est luxueuse, de grand format (23 cm sur 30 cm), couverture cartonnée, entièrement en couleur et sur papier glacé. Le prix au numéro est de 5 francs, ce qui est assez cher pour l'époque. Toutes les couvertures sont dédiées à Lucky Luke. Chaque numéro contient un poster détachable représentant une vedette du western.

Seul le numéro 1 contient un éditorial de René Goscinny, dans les autres numéros une page de « courrier des lecteurs » permet à la rédaction de transmettre quelques informations. La troisième de couverture du numéro 12 propose un petit texte signé Lucky Luke annonçant la suspension de la publication (février 1975). (http://wikipf.net/)

Cette collection est une des très rares que Grand-Sachem-la-Brocante ait conservées de sa jeunesse, rescapées des déménagements successifs, des coups de têtes et des changements de vie...peut-être par ce que cette série avait la réputation d'être introuvable. Une fois Grand-Sachem a même eu un coup de sang en la voyant sur E-bay à plus de 1500€! Ce devait être une blague car au final ont peut facilement la trouver à 50€.

En tout cas ce poster en quatrième de couverture nous montre comment Goscinny savait nous faire rire des travers et particularismes des différentes nations sans tomber dans le racisme ni le mépris. 

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 06:06

farwest-copie-1.jpgEn ce dimanche pluvieux Grand-Sachem-la Brocante s'était rendu sans trop d'espoir vers le marché aux puces hebdomadaire de son campement.
Grand-Sachem avait dû mal régler sa danse de la pluie car brutalement une méchante averse faisait fuir les quelques chalands et remballer les derniers puciers.
Un quart d'heure plus tard, Grand-Sachem pointait ses plumes hors du saloon qui l'avait abrité. Quelle bonne surprise, là bas, au fond à droite un vendeur avait résisté aux intempéries!
D'un pas décidé, Grand-Sachem se dirigea vers lui bien décidé de le récompenser de son courage en dépensant quelques rondelles jaunes en sa faveur.

Une boite à chaussures contenait une dizaine de vieux magazines illustrés des années 1960.
Grand-Sachem demande à tout hasard le prix d'un vieux far-west magazine dont la couverture était illustrée par un sachem visiblement très heureux de prendre une jeune femme visage-pâle dans ses bras!

Le vendeur coiffé d'un chapeau ruisselant lui répondit : quatre €uros!.
Grand-Sachem rétorqua: "C'est cher pour un journal tout mouillé"

Mais le vendeur lui lança du tac au tac : "Oui, mais avant il ne l'était pas!"
Que dire? Rien!
Grand Sachem a sorti ses deux rondelles jaunes de ses poches et est allé faire sécher sa prise près du feu!

Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 20:20

apache-102.jpg

 

Apalika voulait connaitre l'évolution des visites sur le blog de Grand-Sachem-la-Brocante. Voilà c'est fait : cliquez sur l'image

 

stat-grand-sachem-copie-1.jpg 

 

 

____________________________________________________________________________________________

 

En ce dernier jour de l'année 2011, voici les stats du mois de décembre. On note l'arrivée de "celui qui vient de chez Kit2000" mais aussi des "virtuels chefs de guerre". " Village people" restent présents dans ce top-five et retrouvent la première place: leurs titres vont sans doute faire danser beaucoup de monde cette nuit!

 

Sachem Felipe Rose (Village People) - Le blog du…

45
Meeko, le raton-laveur de Pocahontas - Le blog du… 44
Moky, Poupy et Nestor dans Fripounet - Le blog du… 35
Celui qui vient de Chez Kit2000 - Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante 31
Les Virtuels chefs de guerre (Age of empire 3:The warchiefs) - Le… 25

______________________________________________________________________________________________ 

 

  Avec l'automne, le tableau des lauréats et en pleine mutation.  L'arrivée directe de Elan-Noir à la première place avec un score hors norme est surprenante. Qui aurait une explication?

Brave Hop se place dans le tableau dès sa première semaine de parution!

Le disco reste une valeur stable comme en témoignent les resultats de Comanchero et de Village People.

Croc-blanc perd sa première place mais s'accroche au top five!

 

Article Elan-Noir - Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante 61
Article Sachem Felipe Rose (Village People) - Le blog du… 38
Article Comanchero (par Moon Ray) - Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante 35
Article Mit-Sah et Croc-Blanc (Jack London) - Le blog du… 29
Article Brave Hop, dessiné par Le Rallic! - Le blog du… 27

 ______________________________________________________________________________________________

Et voici les articles les plus lus en octobre! On note l'entrée fracassante de Charles Marion Russell et une baisse de forme pour Sachem Felipe Rose

 

 

Article Meeko, le raton-laveur de Pocahontas - Le blog du… 34
Article Mit-Sah et Croc-Blanc (Jack London) - Le blog du… 32
Article Ceux qui aimaient Charles Marion Russell. - Le blog du… 29
Article Sachem Felipe Rose (Village People) - Le blog du… 28
Article Moky, Poupy et Nestor dans Fripounet - Le blog du… 27

 

 

_____________________________________________________________________________ 

Petit retour en arrière pour ceux qui n'ont pas tout lu sur le blog de Grand-Sachem-la-Brocante :

 

Parmi les 573 articles les plus lus en septembre sont :

 

Article Sachem Felipe Rose (Village People) - Le blog du… 36
Article Moky, Poupy et Nestor dans Fripounet - Le blog du… 34
Article Les Virtuels chefs de guerre (Age of empire 3:The warchiefs) - Le… 31
Page Page ouverte à Davy Crockett - Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante 29
Article Meeko, le raton-laveur de Pocahontas - Le blog du…

27

 

On accueille avec plaisir en septembre Davy Crocket dans ce top5!

 ____________________________________________________________________________

Voici les cinq articles, parmi les 565 déjà écrits, qui ont été les plus lus en août 2011

 

Article Meeko, le raton-laveur de Pocahontas - Le blog du… 39
Article Sachem Felipe Rose (Village People) - Le blog du… 35
Article Grand-Sachem-la-Brocante visite Jean Richard dans la Vallée des… 23
Article Nuage-Rouge (Arizona Story - Jim Cobbler) - Le blog du… 17
Article Moky, Poupy et Nestor dans Fripounet - Le blog du… 15
Repost 0
Grand-Sachem-la-Brocante - dans Périodiques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • Le blog du Grand-Sachem-la-Brocante
  • : A travers des objets de peu de valeur chinés dans les brocantes et sur les vide-greniers, le Grand-Sachem-la-Brocante s'amuse à réveiller le souvenir des indiens de bandes dessinées et de cinéma qui peuplaient les grandes prairies imaginaires de son enfance
  • Contact

Recherche

jetez un oeil sur le défi à Grand-Sachem

challenge-red-power2.jpg

Archives

Les tribus alliées

 

a teppe

Teppee17, à travers ses collections, ses témoignages

nous amène à la rencontre des

indiens d'Amérique du Nord ou Natives Américans

 

 


Férocias le frère latino de Grand-Sachem
Qui accueille dans son blog
nos Frères du Sud

 

KitCarson.jpg

Dans la vraie vie Kit Carson a causé du tort aux indiens

Sur la Grande Toile, Kit2000 et Tatoopf

nous offrent le meilleur du western populaire

 

 

 

 

Fénimore rend homage à ces illustrateurs
qui ont fait le bonheur de Grand-sachem quand il était papoose.


folfaery.jpg

Folfaery lit des livres que Grand-Sachem
vous recommande


Catlin
Les Timbres de Krystel
Le Blog Vaillant-Pif de l'Apache